La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
logo magasin
Biocoop Saint Marcellin
ALIMENTATION BIOLOGIQUE ET ÉCOPRODUITS

Aujourd'hui Mercredi

Ouvert de 09h00 à 19h00

LE CONSEIL BIEN-ETRE

LE CONSEIL BIEN-ETRE

À partir du 15/05/2013

Biocoop Chatte
Ce mois-ci: L'ESSENTIEL SUR LES HUILES ESSENTIELLES

Être en accord avec soi-même autant sur le plan physique que psychologique est bien légitime à l’heure où tout va de plus en plus vite, où le corps est soumis à des nuisances permanentes (bruit, pollution, etc…) et où l’esprit doit composer avec des tensions régulières.
Cela peut paraitre évident, et pourtant! Pour rester en bonne santé, il faut savoir reconnaître et accepter ses besoins: le corps doit se reposer quand il est fatigué, manger quand il a faim, boire quand il a soif. Sommes-nous réellement à l'écoute de notre corps? On mange à midi, à 19h. Est-ce parce qu'on a faim ou parce que la société nous a appris à nous régler ainsi?
De même, l’esprit doit s’aérer lorsqu’il arrive à saturation, se détendre après des heures de concentration et faire le vide quand les problèmes se succèdent…
En cela, revenir aux fondamentaux de la santé et à une certaine dose de bon sens apparaît comme la condition sine qua non pour atteindre sérénité et bien-être. Afin que nos organismes puissent retrouver leur équilibre, des méthodes entièrement naturelles sont remises au goût du jour. L’aromathérapie en fait partie.
L’aromathérapie est un remède datant de l’Antiquité : les égyptiens incluaient déjà dans leurs potions curatives des plantes comme la menthe ou encore le laurier. Ce n’est que plus tard, au XIème siècle, qu’apparaîtra l’idée d’extraire les principes actifs des plantes par distillation.
L'aromathérapie est une branche de la phytothérapie (phyto = plantes et thérapie = soigner). Elle consiste à recueillir les principes actifs des plantes par un processus complexe de distillation à la vapeur d'eau pour en récupérer la forme liquide et concentrée que l'on connaît et qu'on appelle « huile essentielle ».  Il ne s'agit pas de « corps gras » à proprement parler mais d'une infinité de molécules actives.
Chaque huile essentielle possède une composition chimique particulière appelée chémotype. Il est défini en fonction de l’environnement de la plante, du sol, de l’exposition au soleil, de la température, de sa résistance face aux intempéries, etc… Une même espèce végétale peut donc produire des huiles essentielles différentes et posséder ainsi plusieurs chémotypes : ex: thym, romarin, lavande....

On peut les utiliser :
Par voie orale :
Elles sont utilisées en cas de troubles digestifs et/ou infectieux (orl, angines, bronchites…). Attention à l’interaction avec d’autres médicaments, il faut systématiquement demander l’avis de son médecin.
Les huiles doivent être toujours être diluées dans de l’huile et non dans l’eau car elles ne sont pas solubles. Un verre d’eau tiède doit être bu ensuite. Elles ne doivent jamais être consommées pures, elles pourraient provoquer des brûlures au niveau des muqueuses de la bouche. Elles peuvent également être absorbées sous forme de teinture-mère.

Par voie cutanée
Les huiles essentielles pénètrent très bien dans la peau et agissent en profondeur dans l’organisme.
Cette utilisation est particulièrement recommandée en cas de maladies de peau ou pour une utilisation cosmétique : améliorer l’état des cheveux, des ongles, de la peau…

Par diffusion ou par inhalation
Les huiles essentielles peuvent être respirées à l’inhalateur à raison de 2 à 3 gouttes pour l’équivalent d’un bol d’eau. Elles peuvent également être diffusées dans toute la maison avec un diffuseur d’huiles essentielles, notamment pour assainir l’air, le dépolluer, tuer les microbes, ou tout simplement, créer une ambiance olfactive agréable.


------> Tableau des vertus de quelques huiles essentielles à consulter en PDF <--------

Retrouvez plus d'infos:  La bible des huiles essentielles, Danièle FESTY

Il y un nombre très important d'huiles essentielles dans le commerce et il est souvent difficile de s'y retrouver et encore moins de savoir lesquelles acheter pour se constituer une trousse familiale de base. Si vous deviez n'en retenir que cinq, il conviendrait de privilégier :
- arbre à thé (Melaleuca alternifolia)
- citron (Citrus limonum),
- palmarosa (Cymbopogon martinii),
- lavande fine (Lavandula angustifolia)
- ravintsara (Cinnamomum camphora L.)
Retour