La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin n'est pas ouvert le dimanche 04 76 64 41 08
logo Biocoop
Biocoop CHATTE/SAINT MARCELLIN

Fête des vins : les vendanges de la bio

Fête des vins : les vendanges de la bio

À partir du 15/09/2020

Jusqu’au 17 octobre, Biocoop vous invite à la Fête des vins dans votre magasin le plus proche. Mais, au fait, le vin en bio et en biodynamie, qu’est-ce que c’est ? Focus sur un produit identitaire de la France et un défi de la bio hexagonale. Avec modération : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

    

Jusqu’au 17 octobre, Biocoop vous invite à la Fête des vins dans votre magasin le plus proche. Mais, au fait, le vin en bio et en biodynamie, qu’est-ce que c’est ? Focus sur un produit identitaire de la France et un défi de la bio hexagonale.

             

Avec modération : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.
                                  

             
Le vin, une histoire à fort capital humain

              
Le vin chez Biocoop : une démarche collective

                

Chez Biocoop, le vin, c’est une histoire de cépages et de passion.
         

Moteur d’une démarche militante, nous pilotons, toute l’année durant, la recherche de bons crus, grâce à une Commission Cave dédiée.
           

De la curiosité avant toute chose

        

Pour délivrer 50 à 60 références de bouteille au moment de la Fête des vins 2020, la Commission Cave s’est réunie bien en amont de cet événement.

Dès octobre 2019, elle est à l’affût des grandes tendances à poursuivre pour concocter une édition mettant en avant des producteurs engagés pour la bio.
       
Dans un premier temps, les fournisseurs de Biocoop sont sollicités pour dénicher de nouvelles pépites.
    
Puis, la Commission Cave, à la recherche de nouveaux fournisseurs, sillonne les Salons professionnels spécialisés dans les vins bio, en particulier Millésime Bio à Montpellier en janvier ou, encore, le Salon des Vins de Loire à Angers en février.
                                         

         
La Commission Cave a une essence profondément régionale, ses membres étant des quatre coins de la France. Ils ont donc la connaissance terrain nécessaire pour repérer de nouveaux producteurs locaux passés sous les radars de la bio.
                        
Le seul paramètre ? Qu’ils puissent fournir environ 2400 bouteilles par référence, afin de faire rayonner leurs produits dans le réseau national de magasins Biocoop.
                      
En mars, c’est le moment de la dégustation des vins présélectionnés pour choisir définitivement quelles découvertes seront mises à l’honneur de la Fête des vins et des fromages en septembre.

                                      
La bio bouscule la carte des vins

          
Devant les critères exigeants de la bio, toutes les régions de France ne sont pas égales. Ainsi, en Bourgogne et dans le Beaujolais, le climat septentrional réserve plus de difficultés à la culture de la vigne en bio et en biodynamie.
                   
Les influences continentales sont à l’origine d’une plus grande humidité, alors que le mistral, en Provence par exemple, assurent des conditions optimales.

      

Le Plus Biocoop

      

Biocoop cherche à valoriser des vignerons qui vont au-delà de la production en bio. Les démarches de RSE, la préservation de la biodiversité, la replantation d’arbres, la protection des abeilles, ou la réduction de l’utilisation du cuivre sur la vigne sont des éléments décisifs dans la sélection des vins.
      
En bio et en bio dynamie, les vins expriment le vrai du fruit et du terroir.
 
   

  

         
Quelques produits coups de cœur

           

Un vin de tous les jours

                

Dans cette catégorie dont le prix est en-dessous de 7 euros, le vin blanc du domaine Ortola offre un beau rapport qualité-prix.
              
C’est un vin équilibré avec une belle vivacité en bouche, associée à des notes de fleurs blanches.
             
Les cépages vermentino et viognier sont tous les deux très aromatiques. Le viognier apporte une rondeur appréciable, lors de la dégustation.
          
Le producteur travaille en bio et en biodynamie. Entre ses vignes, il dispose ainsi des couverts végétaux sur ses exploitations du Languedoc.

    

Un vin de partage

  

Dans cette catégorie dont le prix se situe entre 7 et 10 €, le vin rouge Côtes du Thongue  du domaine de Bassac estun assemblage de carignan, de grenache et de marselan. Des cépages typiques du Languedoc.
            
Pour les cépages carignan, la vinification a été faite en macération carbonique. Le but ? Réduire son astringence et révéler tout son fruit.
           
Au nez se révèle un bouquet de cerise et de mûres.
              
Ses producteurs, en bio depuis 1987, ont poussé leur démarche jusqu’à la protection des abeilles. Ils travaillent ainsi avec des apiculteurs. Certains produits, autorisées par le cahier des charges bio européen relatif à la vigne, peuvent perturber leur rythme naturel : les producteurs de cette exploitation ont choisi de les supprimer pour être dans une démarche militante et cohérente avec leurs valeurs.

     

Un vin d’exception

       

Dans cette catégorie dont le prix se situe au-dessus de 10 €, le champagne occupe une place de choix. En effet, les champagnes distribués par Biocoop sont sur une même fourchette de prix que les champagnes distribués dans le secteur conventionnel.
                  
Pour ce produit festif, Biocoop travaille avec peu de producteurs et ils ont tous une démarche très avancée en bio et en biodynamie.
    
                                 

   
Les doses de sulfite sont moindres que dans les champagnes distribués dans les circuits conventionnels.
                  
Un champagne de petit producteur bio exprime l’essence du terroir. C’est sa récolte, ses vignes. Le résultat est plus représentatif d’un terroir. Le vigneron connaît toutes ses parcelles, sa récolte est sa signature, son identité et son savoir-faire.

Retour